Re: Harcèlement scolaire : projet

En passant 11/09/2017
J ai un peu plus que 20 et le harcèlement , même 25 ans plus tard. Dans mon cas, ce n'était que des filles (écoles de filles) C 'était toute une classe, contre une personne. Les profs voyaient et savaient. Je n'en ai jamais parlé à personne, pour ma famille ça aurait été être faible, ils n'auraient pas pu comprendre comment "je me laissais faire". J'ai subi durant 4 ans, je ne vivais que durant les vacances, ma semaine c'était l'enfer...... Je me rappelle (en vrac) de filles qui avaient volé mon sac et lancé mes serviettes hygiéniques par la fenêtre (je devais avoir 13 ans) d'un coup de poing qu'une fille m'avait donné en passant derrière la tête en classe (je n'ai pas su quoi faire, la prof écrivait au tableau) si j'avais riposté j'aurais eu tout le groupe sur le dos.. Des moqueries, tout le monde rigolait.. Moqueries au sujet de mon physique et j ai fini par croire que j'étais moche (malgré mon petit 1,77m, mince, des longs cheveux) Je n'avais pas d'amie, j'avais essayé de suivre des filles qui partaient manger dans une parc, elles étaient parties en courant on ne voulait pas être avec moi et à coté de moi en classe (il y avait deux chaises libre entre moi et les autres). A la gym personne ne voulait que je fasse partie de son équipe, en classe quand on devait faire un travail de groupe, on répondait "pas avec elle". J'étais isolés, très seule, personne à qui me confier. Ce qui fait qu'on va être harcelés, c'est le fait d'être seuls, timides, complexés, on devient une proie facile, on a du mal à répondre aux moqueries... Les ados (ou enfants) son une meute de chiens qui s'en prennent à l'isolé. Il y a l'effet de groupe qui va suivre un chef et par peur de l'exclusion va aussi harceler, les profs mals dans leur peau qui on peur de subir aussi ce harcèlement vont participer.. J'ai gardé de cette époque une certaine parano, j'ai du mal en groupe, , j'analyse les personnes, leur comportement, j'ai toujours (au début) du mal à m'intégrer, à faire confiance, à parler.. Souvent les parents se disent qu'ils n'y a pas de raison qu'on s'en prenne à leurs enfants ou alors que les autres sont jaloux, non justes avides "de pouvoir" de faire mal, de s'imposer de cette manière, c'est bestial, c'est humain, c'est le coté primitif de l'humain !

Nouvel avis

Contact

Chut....E Liège 0470.37.01.47 chute-asbl@outlook.fr